LES ACTUALITÉS

25/04/2020

Autisme et nouvelles technologies

L’autisme est un trouble neurodéveloppemental touchant la communication, les interactions sociales et donnant lieu à des comportements stéréotypés et des intérêts restreints. Les personnes avec des troubles du spectre de l’autisme (TSA) ont notamment des difficultés pour comprendre les expressions faciales, les postures de leurs interlocuteurs, et également des problèmes pour interagir avec les autres.

Un certain nombre d’interventions sont centrées sur ces aspects, pour faire en sorte que les personnes avec autisme puissent mieux communiquer, verbalement ou non verbalement, et augmenter leurs compétences sociales. Des outils numériques ont été conçus pour répondre également à ces difficultés. Certains sont accessibles au grand public, d’autres ont été élaborés à des fins de recherche.

L’usage des outils numériques avec des personnes avec autisme n’est pas nouveau et date des années 70. On note toutefois une explosion des recherches et des pratiques courantes avec ces outils ces dernières années, comme en témoigne le nombre important de sites Internet présentant des applications informatiques utiles pour les personnes avec autisme, les commentaires sur les applications sur des blogs, sites internet personnels, et d’un autre côté, un nombre croissant de recherches sur ce sujet. Par exemple, le site web DART (Development Autism Research Technology) propose des reviews d’applications pour personnes autistes classées en 4 groupes : Communication, Education, Life Skills et Fun.

Avec le développement des nouvelles technologies, certaines d’entre elles peuvent être maintenant accessibles aux parents et aux professionnels. Cela rend possible leur usage pour nombre d’enfants avec autisme, afin de les faire progresser dans des domaines pour lesquels ils sont en difficulté.

Une enquête a été initiée par la FIRAH et est menée par l’INSHEA. Elle implique 6 acteurs européens : les universités de Mons, Lausanne et Paris-Est-Créteil, la NAS (National Autism Society) et la Fondation Autisme Luxembourg. Un recueil de témoignages pour cerner les pratiques jugées intéressantes, mais aussi les difficultés rencontrées, par les professionnels travaillant dans des services et établissements, mais aussi par les enfants avec TSA et leurs parents, est mené Le projet a également pour but d’inciter l’échange de pratiques entre professionnels et parents.

La revue de littérature présentée dans ce document, sur l’usage des outils numériques, afin d’aider au développement des compétences concernant la communication non verbale et les interactions sociales, complète le travail d’enquête.