LE PARCOURS DU MOIS

De l'IME à l'entreprise

H.S est née le 12 août 1999, elle est entrée à l’IME en septembre 2007. Ses parents sont maliens.

Elle a fréquenté la petite, la moyenne et la grande section de maternelle (deux années). Depuis la 1ère grande section il y a eu un suivi RASED. Elle est entrée en classe de CP avec un soutien en classe d'adaptation. Très tôt il a été demandé aux parents de consulter pour une grande agitation, peu d'acquisitions et de socialisation.

A son arrivée à l'IME de Thiais, elle rentre rapidement dans les propositions mais avec des difficultés dans les apprentissages. Les ateliers dans lesquels H.S a pu s’inscrire lui ont permis de développer des talents dans la cuisine et des ateliers artistiques.

L’équipe pluridisciplinaire de l'IME de Thiais s’interroge sur ce  qui l'empêche d'apprendre.

H.S. présente un retard de développement cognitif et psychoaffectif. L’admission en IME parait indispensable afin que H.S  soit stimulée et bénéficie d’un environnement correspondant à ses besoins en soin et rééducation.

Elle reste très créative et très habile dans les activités artistiques et manuelles. Elle a beaucoup d’imagination et se plait à offrir ses réalisations aux membres de l’équipe.

Cette jeune fille, bien soutenue et solidement accompagnée, est capable en relation individuelle, de réflexion et de questionnement pertinent. Elle doit pouvoir faire un bon parcours en IMPRO.

Elle est admise à l’IMPRO SEGUIN en  2013, où elle fera un parcours de pré-apprentissage dans le métier de la restauration. Elle fera des stages dans le secteur protégé en ESAT et souhaite également entreprendre des stages dans le secteur privé. Au vu de ses stages, la jeune fille âgée de 19 ans est prête à quitter l’IMPRO afin de signer un CDI dans une chaîne de cafétéria en libre-service située dans le Val-de-Marne, où elle sera embauchée en tant qu’équipière, aide-cuisinière.

H.S revient régulièrement à l’IME de Thiais, lieu où elle retrouve ses repères avec l’équipe qui a soutenu avec la famille son projet de vie. Nous lui souhaitons encore de progresser et de s’épanouir à travers son travail et de construire une vie sociale.